EN NL

Les différentes disciplines équestres s’accompagnent de leurs problèmes spécifiques.
 

Le cheval est un animal avec un instinct de fuite. Son corps est construit pour brouter et fuir en cas de danger. L’homme demande au cheval de charger et de bouger son corps totalement différemment. Et ceci, de manière spécifique pour chaque discipline sportive. Souvent, les mêmes problèmes sont décelés chez les chevaux exerçant une même discipline.

Les différentes disciplines équestres s’accompagnent de leurs problèmes spécifiques.

Le cheval est un animal avec un instinct de fuite. Son corps est construit pour brouter et fuir en cas de danger. L’homme demande au cheval de charger et de bouger son corps totalement différemment. Et ceci, de manière spécifique pour chaque discipline sportive. Souvent, les mêmes problèmes sont décelés chez les chevaux exerçant une même discipline.

Pour plus d’informations : www.diergeneeskundigechiropractie.be

Les chevaux de dressage souffrant de subluxations au niveau lombaire montrent des difficultés à se courber et s’incurver. Leurs cavaliers se plaignent souvent d’un manque d’action dans les allures et d’un manque de souplesse.

 
 


Les chevaux d’obstacle
souffrant de subluxations dans le bas du dos et au niveau lombaire montrent des difficultés à employer leur dos, ils ‘sautent le dos creux’. Ils se réceptionnent souvent à faux (sur le mauvais pied au galop) et changent difficilement de pied.

 
 


Les chevaux d’attelage
ont souvent des problèmes au niveau de l’articulation entre la hanche et le sacrum, appelée l’articulation sacro-iliaque. Leurs allures ont un rythme irrégulier et ils ont des problèmes de transition. Ils ont aussi tendance à se défendre contre le mors. Leur dos est tendu et la musculature de leur dos est sous développée. Ils ne courent pas en ligne droite.



 


Les chevaux d’endurance souffrant de subluxations au niveau du dos et des vertèbres cervicales montrent souvent des douleurs au niveau du dos et un rythme irrégulier. Les contre-performances et les raideurs d’encolure sont d’autres symptômes.

 


Les chevaux de selle souffrant de subluxations au niveau thoracique et lombaire ont souvent les épaules à des hauteurs différentes, ils se traversent (ne courent pas droit) et semblent avoir des allures irrégulières.

Les chevaux de western présentant une diminution de mobilité des vertèbres lombaires et de l’articulation sacro-iliaque ont souvent des problèmes de mouvements latéraux, pour tourner et effectuer des « spins »dans un sens précis. Ils souffrent parfois de boiterie indéfinissable au niveau des antérieurs.




 
 



Cette liste n’est qu’un exemple de problèmes fréquents survenant dans les différentes disciplines. Ces exemples doivent être pris comme possibilité mais ne surviennent certainement pas toujours de cette façon.



 
          > Bruno Beyne, Dierenarts